Pèlerinage et Randonnée Pédestre

Pèlerinage et Randonnée PédestreFaisant de l’auto-stop à partir de Percé pour me rendre à Rimouski. Me faisant accoster par deux femmes dans la cinquantaine. Deux soeurs s’appelant Nicole et Réjeanne me demandant ma destination. Leurs disant Rimouski les deux dames exprimant ci loin. Se dirigeant vers Murdochville réfléchissant un peu. Car cette route est à peine complémentaire à ma destination. Me proposant de faire une certaine distance quand même. Me suggérant de soi m’arrêter à Gaspé ou bien de continuer mon chemin avec celles ci. Que si je ne trouvais pas d’autres véhicules pour m’amener un peu plus loin dans mon périple, Qu’elles feraient le quarante minutes supplémentaires pour me permettre d’accéder à la route principale. Le problème majeur de ce trajet qui s’immiscait à l’intérieur des terres. Où la seule présence humaine était ce petit village perdu de 750 habitants. Les véhicules y circulant plutôt absents. La plus proche destination étant l’anse pleureuse à une soixantaine de kilomètres du point d’arrivé. Discutant avec les deux dames me demandant Pourquoi je devais me rendre à Rimouski. Leur disant sans raison particulière. Que j’avais juste envie de voyager de cette façon. Étant jeune et voulant contempler la vie. Arrivé à Gaspé prenant alors ma décision de poursuivre mon trajet ou bien de m’arrêter. Leur disant en réfléchissant un peu que j’allais continuer ma route avec celles ci. Un autre périple de trois heures réalisant Nicole et Réjeanne très joviales. Deux femmes de belles apparences ayant beaucoup vécues. Réjeanne sur le siège du passager ayant une approche plutôt séductrice à mon égard. En notant sa belle grosse paire de seins tout à fait délectable. Une femme toujours très baisable malgré ses 59 ans bien comptés.Arrivant finalement sur les lieux les deux dames s’ayant louées une maison. Me demandant de bien y entrer pour y prendre un café. Discutant toujours les deux femmes me disant qu’elles devaient se rendre jusqu’au Gîte du Mont Albert. Pour y rencontrer quelques amies et y faire de la randonnée pédestre. Faisant quand même une longue distance en montagne. Évaluant le trajet à 52 kilomètres étalés sur quatre jours. Un pèlerinage pour amasser des fonds pour un organisme basé sur la recherche du cancer du sein. Filmant quelques séquences pour les présenter aux donateurs. Se sentant en confiance me demandant Si celà me disait de faire la randonnée aussi. Leurs disant pourquoi pas. Mais que je devais tout d’abord avoir les vêtements adéquats pour pouvoir les suivre ataşehir escort dans leurs péripéties. Les deux dames me proposant de payer pour la lingerie. Nous dirigeant alors vers un commerce du petit village pour m’habiller.Passant le reste de la journée en leur compagnie pour repartir aussitôt au lendemain matin. Nous voilà maintenant au Gîte rencontrant Guylaine (59 ans), Carmelle (62 ans) et Noreen (51 ans). Trois dames très sympathiques se questionnant sur ma présence. Nicole et Réjeanne leurs disant qu’Elles m’avaient rencontrées sur leur route. Et que j’allais participer moi aussi à la randonnée. Trois tentes disponibles, six sacs de couchage, quelques briquets, deux lampes de poche en plus d’un sac à dos rempli de nourriture. Transportant le bagage le plus lourd. Le court voyage maintenant entamé sur le site du Mont Albert. Mes 25 ans et ma carrure athlétique à leurs services. Se sentant à présent choyer d’avoir accoster un jeune homme de ma trempe. Ouvrant la route en me dirigeant devant. Plusieurs chemins escarpés et rocailleux. Un trajet quand même classé à niveau expert. Les cinqs femmes avec la langue bien pendue me suivant. Suant à belles gouttes en parcourant le chemin terreux poussiéreux.Une première escale nous arrêtant à un petit chalet rustique en forêt. Apprenant à connaître un peu plus les cinq femmes. Notant que Guylaine et Réjeanne avaient l’air de deux perverses en chaleurs. Se parlant souvent au creux de l’oreille en me regardant. Le groupe mentionnant qu’elles avaient hâtes de se baigner à la rivière tout près au lendemain. Un feu en soirée le chalet à notre entière disposition ensuite pour dormir. Non chauffé voyant les cinq dames apparaître en sous vêtements la nuit tombée. Visiblement très à l’aise d’être en compagnie d’un jeune inconnu. Cinq grosses paires de seins et deux gros culs flasques apparaissant devant mes yeux. Une odeur de femmes en chaleurs se propageant dans toute la pièce. Me déshabillant alors moi aussi. Ne gardant que mon caleçon bleu marin. Plusieurs regards féminins se dirigeant vers mes attributs reproducteurs au même moment.Allant uriner à l’extérieur durant la nuit. Les cinqs femmes discutant alors en mon absence.Guylaine – Hey…Je me le ferais bien le petit jeune…Réjeanne – Moi aussi…À la rivière demain…On se baignent toujours nues…Nicole – Pourquoi pas…Il aura l’occasion de voir de vrais femmes pour une fois…Carmelle – Ses belles petites fesses rondes me font frémir…J’ai envie de le sucer…Noreen – Ses yeux kartal escort sont tellement beaux…Pas sûre qu’il aime les vieilles chattes par contre… Nicole – On verra bien…Il a un très beau physique aussi…Mais elle n’a pas l’air très longue…Noreen – En mesurant 5 pieds 6…Fort probable quelle soit petite…Mais il à l’air en très grande forme…Guylaine – Personne n’a déjà couché avec un jeune de 25 ans avant…Nicole – Non…Je crois pas…Guylaine – J’ai juste envie de le brûler…Réveillé au lendemain revoyant le quintette en sous-vêtements à nouveau. Reprenant la route en nous dirigeant vers la rivière pour nous baigner et nous laver. Les cinqs femmes se déshabillant à la hâte en riant et discutant un peu. Se retrouvant à ma grande surprise flambant nues. Voyant pubis, poitrines tombantes et chairs de femmes. Nicole me réclamant de me déshabiller aussi et de venir les rejoindre. Qu’il n’y avait pas de gêne à nous voir ainsi. L’eau particulièrement froide faisant durcir la pointe des seins de mes comparses. Quelques paroles grivoises bifurquant sur des histoires de saucisses merguez et de raclettes de fromage de chèvre chaude. Réalisant un groupe de cinq cochonnes en manque de sexe. Que j’étais alors sur le point de me farcir un groupe de femmes matures. Et que mes heures semblaient être comptées. Vu la nature de leurs propos culinaires visant les moules, pétoncles, miel sirupeux, tarte aux pommes, melon, kiwi, banane, fraise, mollusques de type couteau…etc etc etcLe visage rougi me dénudant. J’étais maintenant en compagnie des cinqs femmes particulièrement heureuses de me voir tout près. Notant par le fait même que ma tige n’était que de grosseur moyenne. Pataugeant dans une étendue d’eau calme et peu profonde pouvant difficilement y nager. Réjeanne venant se coller un instant ma tige passant de demi érection à érection complète. Des regards inquisiteurs se dirigeant vers mes attributs masculins à nouveau. Me sentant comme une proie prête à se faire capturer par ses prédatrices. Je savais que mon pinceau allait bientôt se faire tremper dans l’une des cinqs. Pour ensuite me rabattre envers les quatres autres. Envieuses de devoir être assouvies elles aussi.Reprenant la route pour nous diriger vers une plaine et un grand étendu au sol plat. Peu de végétation quelques caribous apparaissant habituellement au passage. Plusieurs escarpements traversés. Voilà que nos tentes furent montées. Guylaine se désignant pour dormir en ma compagnie. Un feu à nouveau allumé discutant. kadıköy escort Le groupe de femmes avec un regard espiègle. Ayant visiblement quelques idées derrière la tête. Me retrouvant en compagnie de Guylaine la nuit à présent tombée. Elle avait le goût du sexe et celà ce voyait. Son corps chaud allongé tout près en déposant sa main gauche sur mon torse. Une chatte en chaleur qui ne demandait qu’à être assouvie de mon glaive. Guylaine qui ressemblait un peu à Kaytlin Lawes mais en plus vieille. Une rouquine aux yeux bruns de 5 pieds 2 environ. Avec une splendide paire de seins et un corps radieux. La plus belle du groupe et fort probablement la plus chaude à mes yeux.Tout les deux sous la tente discutant en sous-vêtements. La dame me disant préférer dormir nue. Me demandant si celà me dérangeais si elle se déshabillait. Lui disant que non. Enlevant sa brassière et sa petite culotte. Caressant mes pectoraux puis la pointe de mon pubis velu. Une heure et demi passé exprimant un Bon…Alors…Je vais être la première et les autres seront les suivantes si tu le veux bien…T’as déjà fourré avec une vieille en passant mon beau jeune homme.Nous embrassant j’étais entrain de lui passer deux doigts bien profond dans sa vulve chaude taillée de près. Caressant ses seins et les embrassant avec avidités. Guylaine exprimant un Hummmm…T’es chaud…Continu…La madame se présentant à l’inversée pour me présenter sa vulve au visage. Exprimant un Lèche mon beau petit mâle. De la cyprine mouillant sur ma bouge invitante. Quelques gémissement et la voilà qui me chevauche comme une vrai démone en chaleur. Variant ses rythmes pour faire perdurer le plaisir. Des bruits de pénétrations mouillées se faisant entendre. Ahhh…Ouiii Ouiii…Faisant bouger son bassin intensément sur ma tige dressée. Ressentant de belles sensations agréables. Guylaine qui s’embrasait de plus en plus. Hummmm…Ouiiii…Ouiiii…En déposant ses deux mains sur ma poitrine. La madame s’arrêtant pour me faire une sucette dans le cou. Venant me chuchoter à l’oreille : Allez…viens fourrer matante maintenant…Placée sur le dos ouvrant très grand ses jambes. Introduisant ma tige dans son antre la madame gémissant fortement. Plusieurs coups de reins portés en variant mes cadences pelviennes. En totale symbiose avec la femme de 59 ans. Appréciant le touché de ses hanches, de ses cuisses et de ses fesses. Son corps brûlant nous réchauffant dans les lueurs de la nuit. Éjaculant en elle la madame jouissant presque au même moment. Ses jambes rabattues et inertes en me demandant de rester allongé sur elle un instant. Caressant mon fessier et le bas de mon dos en me regardant dans les yeux. Exprimant un Hummmmm…C’était bon….J’ai déjà hâte de recommencer…

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir