Eliane et ses fantasmes (Partie 2)

Big Tits

Eliane et ses fantasmes (Partie 2)La soiréeJ’obéis, je me sens chienne ce soir… Je n’ai pas revu Marielle, ne sais pas que mettre. Je décide de me fondre dans la soirée… Robe noire ajourée que même mon mari ne connaît pas, un peu de voile par-ci par-là qui laisse entrevoir ma peau et plus encore, une folie. Mes seins trop voyants ? Je me souviens l’avoir mise une fois sans rien dessous, avec un copain au resto, le serveur a renversé un plat sur la table… Je n’ai pas eu le copain…Je décide tout de même de limiter la provocation, j’ajoute une étole rouge carmin terminée en cache-cœur devant et tombante derrière… La particularité de ce vêtement (si je puis dire) est qu’il devient transparent dans la pénombre…J’éteins, mes seins explosent ma devanture, on ne voit qu’eux, ma chatte est dessinée, et on constate que je ne porte rien qu’un peu de parfum, mais il n’y a que moi qui le sait pour l’instant…Je descends, il est 20H05…Si madame… Silence dans la salle que je traverse sous les yeux médusés des hommes qui me reluquent ouvertement… Quant aux femmes, à part une ou deux, je suis morte dix fois par leurs yeux revolvers…Il me conduit dans une alcôve discrète, je vois leurs yeux se révulser, leur bouche s’ouvrir, sans qu’aucun son n’en sorte…- Je vois que vous m’attendiez…- Je… Oui, en effet, mais… Ouf… Tu assures…- Bravo, tu as compris ce que je t’ai dit…- Tu crois Paul que je vais nager comme ça et que j’irai plus vite ?- Heu… Non, canlı bahis je… Enfin, tu es exquise, voulais-je dire. On ne peut qu’imaginer…Je plonge mon regard dans ses yeux bleus…- Mon cadeau te plait alors ? Pour l’instant tu en vois l’emballage, tu vas être surpris.Il sourit, il est heureux, entouré de deux mignonnes… Au fait, Marielle est à croquer, moins provocante, mais tout aussi sexy…- Eliane, on va passer une soirée de rêve, de plaisirs, de liberté, une soirée de vacances totales… Tu as bien fait de t’inscrire ici et de laisser ton mari s’occuper du studio de ton fils…- Dire qu’ils doivent bosser…- Ce soir, nous allons nous encanailler toutes les deux et Paul sera notre coach libertin…Comme l’alcôve est sombre, que le serveur a terminé de servir le champagne, je profite de ce qu’on se souhaite une bonne soirée en trinquant pour retirer mon étole…- Oh ! Tu es magique, un vrai bijou, une tentation… je ne sais… Marielle ?Marielle est venue immédiatement contre moi, a pris mes lèvres et m’embrasse goulûment en se plaquant contre moi, son pubis frottant ma vulve… Je constate qu’elle est nue sous sa robe, et que sa chatte est lisse, impeccablement rasée…- Suffit les filles, attendez… Ne vous précipitez pas… Marielle, calme-toi…- Je n’ai pu résister Paul, elle est si nue… Si… Charme, si féminine…, je suis trempée, je vais aux toilettes.Paul me sourit, il ouvre mes cuisses. Mon abricot apparaît, légèrement velu, il me touche, bahis siteleri je dégouline aussi…- Tu la veux ?- Oui…- Vas-y, rejoins-là…- Ah, non, ta queue…- Pas maintenant, ce soir, tu vas l’avoir, j’en crève d’envie depuis hier soir…- Moi aussi… C’est pour toi cette robe, pour te remercier pour les leçons…- Merci, je suis comblé… Ah, la voilà…Nous reprenons le fil de la soirée, je me couvre, le repas est merveilleux. Gambas et sauces divines avec noix de St Jacques, petite bouillabaisse, poissons grillés. Rondes de fromages, desserts au choix, tout au champagne… Je suis bien partie, et le café me fait du bien… Paul est attentionné, autant avec moi, qu’avec sa femme. Lorsque je me rends aux toilettes, Marielle me suit.- Tu es géniale, j’ai craqué, flashé… Je veux de revoir, certaine… On va s’éclater…- Mon mari ne connaît pas mon côté sombre… Mon côté sexe, mon côté libertine…- Tu l’es alors ?- Bien sûr ma chérie… je viens de le décider, plus de lessives, plus de ménage, je veux baiser tous les soirs avec un mec différent… J’adore les femmes, sucer leur abricot me fait jouir… Je veux en connaître d’autres, des dizaines, des centaines, brunes, rousses, blondes, noires, jeunes, putes, cougars… Toutes je te dis…- Tu es saoule…- Pas encore, j’ai un peu de réserve… Je dois pisser…- Laisse la porte ouverte, j’ai peur que tu tombes…- Mais… Hop…- Voilà !, tu te sens mieux ?- Oui, vide… Oh… De l’eau aussi…- Oui… C’est frais…- Là aussi…- bahis şirketleri Sur ta chatte ?- Oui… Oh… Ça la calme… Dieu que ton mari est désirable… J’ai envie de lui, de sa bite énorme…- Ah, tu l’as vue alors ?- Bien oui, hier soir dans la piscine…- Ah, le salaud, il a pris un acompte ?- Oh, pour se mettre à égalité avec toi…Elle éclate de rire…- Soit !… C’est bon, tu as fini ? On y retourne ?- Oui, j’ai hâte de la suite…- Je pense qu’on va s’éclater, il m’a dit que j’aurai quartier libre, dons soirée libertine, sans retenue, baise, baise et rebaise…- Super, on va sucer des bites et se prendre des litres de sperme !- Eliane ! Je n’aime pas quand tu es vulgaire…- Trop bu… Pardon, il faut que je revienne… Encore de l’eau… Partout…Quand je ressors, je vais mieux, je marche droit, me sens « normale »… Marielle en a profité un peu, m’a lavée, douche intime, essuyée, séchée, embrassée… Nous sommes refaites à neuf, repeignées, remaquillées, et toujours à poil sous nos robes rajustées… Sa chatte est vraiment un délice… Lisse, douce, il faut que je fasse la même chose… Avant de les inviter à mon tour, chez moi… Oui, je vais organiser une soirée lorsque mon mec sera chez sa mère, il y monte chaque mois… Je peux inviter Marie aussi… 3 femmes pour Paul ?…Marie, je me la mets de côté… J’aurais mon sexe rasé, doux comme un abricot juteux… Après quelques verres de jus de fruit pour moi, de whisky pour Paul, il m’invite à monter dans sa voiture de luxe… Marielle à son côté. Le trajet est court, un bâtiment proche de résidences, des lumières discrètes nous conduisent dans un jardin, nous nous garons dans le petit parking aménagé. La grille se referme…

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir