Heureuse d’être soumise

Heureuse d’être soumiseDans ma vie sexuelle, j’ai être soumise et humiliée. J’aime me faire dominer et qu’on me donne des ordres en me faisant insulter et brusquer. Je réponds toujours à toutes les exigences de mon Maître du moment. Cela me fait énormément mouiller et jouir. En ce moment, celui qui m’utilise or-mis mon mari, c’est Christian. Il sait de son autorité bienveillante entretenir les fantasmes BDSM qui me rongent. C’est quelqu’un de très attentionné, qui sait se montrer rude quand il le faut. Il me fait régulièrement subir des sévices de toutes sortes, bondage, fouet, insultes. Il abuse totalement de mon corps en toute impunité et avec l’accord de mon mari qui parfois assiste aux séances BDSM dont je suis la victime docile. Cela peut paraître étrange, mais le fait de me soumettre à un homme est un délice qui me fait entrer dans une autre dimension. Pendant ces séances même hard, le temps s’arrête et je fond entre les claques, les caresses, les insultes et les mots d’amour qui me font mouiller avant une nouvelle salve punitive.Ce jour-là, Christian m’ordonne :« Pour ce soir, tu te met en mode écolière pour un vieux copain. Je filmerais l’action pour lui offrir et tuzla escort la mettre sur le net. »Je trouve le jeu excitant et j’accepte le rôle sans réticence. Quand son ami est arrivé,il me présente :« Voici la grosse salope dont je t’ai parlé Paul. »Comme convenu avec Christian, je relève ma jupe d’écolière et écarte mes jambes pour que Paul puisse voir ma chatte bien exposée pour subir tous les vices. S’en suit un semblant de shooting qui n’a pour but que de m’exposer dans les positions les plus humiliantes. Les indications des deux Maîtres fusent et je me laisse bercer par leurs directives. Je dois être la plus salope possible devant eux. Je mets des doigts dans ma bouche comme si c’est une bite que je suce et me fourre les doigts dans ma chatte baveuse.« C’est bien Michèle. T’es vraiment une chienne sans pudeur. T’aime t’exhiber devant mon pote comme une pute et obéir à tout nos ordres, hein salope ! »Comme j’avais reçu l’ordre de ne pas parler, je me contente de leurs lancer des regards de braise. Les deux hommes sont ravis et Paul lance :«  Merci Christian de me partager ta marchandise. Elle est vraiment à croquer et bien docile. Christian m’a dit que tu pompait escort tuzla comme une déesse. Viens me pomper en marchant comme une chienne ! »Ses mots ont pour effet de me faire instantanément mouiller. En silence, je me mets à quatre patte et me dirige vers la queue tendu de Pau tout en me laissant docilement guider par sa voix. Christian me filme en me disant :« ?C’est parfait, petite chaudasse. Suces bien mon pote et ne me fais pas honte ! T’es une bonne pute ! »Je prends sa verge qui est déjà au garde-à-vous et particulièrement vigoureuse. Et commence à le sucer délicatement, obéissant à chaque indication de mon Maître. Le mec grogne de contentement sous l’action de mes lèvres et de ma langue. Puis me prenant la tête, il s’enfonce plus profond dans ma gorge. Puis il me retourne et, en levrette, il plonge sa queue dans mon vagin brûlant d’excitation jusqu’à la garde. Je n’attendais que ça et pousse un feulement de plaisir. Il me baise sensuellement et je me languis. Là encore, c’est un supplice car j’aime être prise sauvagement, sans prendre de pincettes. Je suis si trempée que de la cyprine coule sur mes cuisses. Je lui demande :« Défonces-moi plus fort ! »Mais tuzla escort bayan il continue ses allers-retours lents dans mon vagin. En sortant de moi, il tapote son gland sur mon anus et replonge dans ma chatte plus profondément. Paul accélère enfin le rythme et se met à me baiser sans retenue, sauvagement. Je sens dans ces moments là une vague de plaisir déferler en moi. Ma vue se brouille tant il me bourre brutalement. Mais d’un coup, sans prévenir, il change de trou et m’encule avec la même sauvagerie. Mon visage est défiguré par la douleur de cette pénétration brutale.Christian m’aboie dessus pour que je tourne la tête vers la caméra pendant que son copain me laboure le cul. Puis, Christian a abandonné la caméra pour participer et me prendre par la chatte. Ainsi embrochée par les deux hommes, je monte au septième ciel. Les deux mecs me ramonent en cadence. Les claques sur mon cul et mes seins pleuvent. Je hurle de plaisir et mes assaillants me disent :« ?Vas-y, gueule salope ! Cris comme une chiennes Elles sont bonnes nos queus ! T’aime te faire démonter par de grosses bite putain ! »Quand mon orgasme éclate, les convulsions de mon vagin et de mon cul, les deux mâles déchargent et remplissent ma chatte et mon cul de leurs foutre chaud. Christian prend vite fait sont portable et immortalise, le sperme qui coule de mon anus et de ma chatte. Je suis bien, épanouie et heureuse d’être soumise et offerte.

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir