le mec du métro

le mec du métroJ’étais à Paris pour une formation qui durait quelques jours. Quand la journée était finit je prenais le métro pour aller traîner dans la capitale.Un soir, la rame était bondée j’étais debout rêvassant à des choses sans grand intérêt ou regardant machinalement les autres passagers. Je n’ai donc pas prêté attention à ce qui se passait derrière moi. Contrairement aux femmes qui sont toujours sur le qui vive, dans ce genre de situation les hommes sont plus détendus. Au bout, d’un moment j’ai eu une drôle de sensation, j’avais l’impression qu’on me collait d’un peu trop près derrière. Je me suis vite rendu compte que le mec qui était derrière moi était en train de se frotter contre mon cul. Je portais un jean assez moulant dans une matière souple je sentais bien qu’il était dur. Je suis sportif et on m’a souvent répété que j’ai un beau cul, cambré, rond, et ferme. J’ai jeté un œil pour voir à qui j’avais à faire grâce au reflet de la glace, c’était un type en costume d’environ 35 ans brun plutôt pas mal je dirais d’un peu moins kartal escort d’1m80. Bref, je n’ai rien dit de particulier et j’ai regardé devant moi. Sentir sa queue comme ça contre mon cul ça commençait à m’exciter, alors doucement j’ai commencé à onduler mes fesses contre son sexe. Il s’est légèrement déplacé de telle sorte que sa queue s’est retrouvée entre mes fesses, je bougeais et je la sentais bien dans la raie. Il m’a murmuré à l’oreille « salope ». J’ai sourit, ça a duré quelques minutes comme ça jusqu’à ce que j’arrive à ma station.Je suis descendu et la à ma grande surprise il est descendu aussi. Il marchait derrière moi. Je commençais à flipper un peu. Une fois dans la rue il s’est mis à côté de moi et m’a interpellé.-Salut-Salut-Alors tu aimes joué-Pas spécialement c’est venu comme ça – bonne soirée-Attends ! je n’habite pas loin tu veux m’accompagner ?-Je ne sais pas trop-Mais si tu sais, vu comment tu bougeais ton cul, ne me raconte pas de saladesJe suis devenu rouge et j’ai accepté de le suivre et effectivement il n’habitait pendik escort pas loin. Une fois dans son F2 parisien, je n’ai plus trop réfléchit à ce que je faisais, j’ai directement posé ma main sur la bosse qui était toujours bien présente sous son pantalon. -« mmm je te fais bander on dirait- putain oui j’aime trop ton culJ’ai ouvert la braguette et j’ai sorti sa bite. Il avait une belle bite surement pas loin des 20 cm épaisse et lourdes. Je l’ai un peu branlé avant de me mettre accroupi pour le sucer.-« tu as une belle queue »Puis j’ai commencé à sucer en malaxant ses grosses couilles il était toujours habillé et moi aussi.-« ah putain comment tu suces salope, mieux que ma copine ! »J’ai sourit, encore un mec en couple qui aime baiser des mecs.« j’ai envi de ton cul ! »Je me suis levé et je me suis désapé, il m’a attrapé les fesses fermement avec ses mains.« putain, tu as un trop beau cul la vache, je vais bien te baiser »Il m’a trainé dans sa chambre, il s’est déshabillé et il m’a jeté sur le lit.« mets toi à 4 pattes »Après avoir kurtköy escort pris du gel et une capote il n’a pas mis longtemps pour venir me pénétrer. Comme souvent le début a été un peu difficile, le temps que je m’ouvre, mais assez vite j’ai bien senti sa bite glisser en moi tout du long.-« ah ! ouai – tu me remplis bien putain-comment t’es bonne la vache ! -j’aime ça me faire enculer putain vas y baise moi comme une petite pute-une pute du métro ! tu vas voir comment je vais te défoncer tu es la pour ça salope !- oui !!! vas y défonce moi avec ta grosse queue ! je te donne mon cul ! j’aime ça putain vas y ! »Il faisait des vas et viens bien profond parfois lent parfois rapide, parfois il ressortait puis me la remettait tout du long. Il savait bien baiser le salaud.J’accompagnais ses mouvement en bougeant mon cul il gémissait.-« vas y salope oui !!! bouge ton cul ! putain tu vas me faire juter- moi aussi je vais jouir ! vas y att**** ma queue frotte mon gland comme un clito ! Il l’a fait j’ai jouit en couinant et il a jouit lui aussi dans un grand râle dans mon cul.On est resté un moment sans bouger moi affalé sur le ventre et lui sur moi.Je me suis rhabillé et j’avais finit ma soirée, je suis rentré à l’hôtel heureux d’avoir eu un super plan non prévu.

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir