Surprise par Adnan et son pote

Surprise par Adnan et son poteLe lendemain de la partouze avec Adnan, me me traine au lit. Vers dix heures, je me décide à me lever et je vais prendre ma douche. Je suis encore un peu sensible de la chatte et du cul avec ce que j’ai agréablement subis la veille au soir. Quand je sors de la douche, j’entends des bruits suspect au rez- de chaussée. Sachant que mon mari est au travail, je suis inquiète et peste contre lui ne pas avoir fermé la porte d’entrée. Je m’enroule dans une serviette de bain et sans faire de bruit je m’avance pour voir ce qui se passe. Je reste figée et stupéfaite quand je remarque que l’intrus n’est autre que le fameux Adnan qui m’avait si bien baisé la veille. Dans ma surprise, je lâche ma serviette qui tombe à terre et lui lance un peu agacée de sont intrusion :« Adnan ! Qu’es-ceque tu fous là ? »Il me regarde amusé et là je m’aperçois qu’il est avec un autre black et que je suis devant ces deux homme totalement nue. Je n’ai pas le temps de ramasser la serviette pour me couvrir qu’ils sont déjà à côté de moi.Le jeu de mes mecs va se retourner contre moi. Ils me savaient seule et vont bien profiter de cette occasion. Adnan dit à son collègue  en me pelotant les fesses :« Tu vois ! Je ne t’ai pas menti sur la marchandise ! Elle est chaude comme la braise cette bourge ! »Son ami lui répond en pe tripotant les seins :« Oui en effet ! Elle des mamelles superbe et avec un cul pareille j’vais faire un plaisir de la lui défoncer la rondelle ! »Je suis pétrifiée et ne sais comment me sortir de ce mauvais pas. Je tente de m’échapper de leurs étreintes en leur disant de déguerpir mais en vain. Ils sont bien trop fort pour moi et m’enlacent de plus bel en me pelotant énergiquement. J’ai pendik escort beau protester, il n’en ont cure. J’essaye de les repousser mais toutes mes tentatives ne font que les exciter plus. Adnan me dit :«  Calme toi salope ! Tu étais moins rétive hier soir et tu en redemandais même ! Et bien ton vœux se réalise avec mon pote ! »Je m’insurge encore en répondant :« C’est peu être vrai. Mais là c’est pas pareil ! »Leurs regards brillent de lubricité. Je sais que la suite est inéducable et que je vais passer à la casserole. Étrangement, je sens déjà mon sexe s’humidifier malgré moi. Leurs mains malaxent sans ménagement mes seins qui se dressent orgueilleusement. Je gémis en suppliant :« Arrêtez ! Vous me faite mal ! »Sans répondre, Adnan appuie sur mes épaule et me force à me mettre à genoux devant eux. Ils ouvrent alors leurs braguettes et m’exhibe sous le nez leurs queues dotés d’un gland énorme, décalotté et terriblement agressif. Je reste sans voix devant ces énormes attribues. En bonne salope soumise, je sais très bien ce qu’il me reste à faire.« Suce-nous putain ! »Troublée par ces deux beaux black, j’obéis et en branlant l’un je me met à sucer l’autre. Puis alternativement je passe d’une bite à l’autre. Leurs respirations deviennent saccadées et haletantes. Son copain me lance :« Tu aimes sucer des barreaux noir salope ! T’aime ça chiennasse ! Tu suces bien elle est bonne ta bouche ! »Entre deux queues, dans une excitation sauvage montante, je m’entends lui répondre :« Oui j’aime vos bite noire ! »Les deux mecs jubilent de voir cette blanche soumise à leurs pieds. Leurs queue est dure comme du marbre et c’est une sensation extraordinaire de les sentir palpiter sous ma langue experte et gourmande. kartal escort « Oui t’es une bonne pompeuse de bites ma salope ! Christian me l’avait bien dit que tu suçais comme une pro ! Masse moi les couilles Michèle ! »Comme une automate, je prends ses testicules dans ma main et les malaxe comme il le faisait tout à l’heure avec mes seins. Il gémit de plaisir et je les soupèse en pensant que la quantité de sperme va être un vrai flot quand il va exploser. Ils me violent la bouche et j’aime ça. Je ferme les yeux et me sens divinement humiliée. Je suis leurs chose. Ils accélèrent la cadence en poussant des grognements.Brusquement son copain serre ma tête plus fermement et me fait absorber d’un coup l’intégralité de son phallus arrogant au fond de ma gorge. Ses testicules buttent sur mon menton. Son sexe est pris de soubresauts et il éjacule par longue saccade au fond de ma bouche.. Son sperme chaud et gluant s’épanche en flot interminable. Dans un dernier cris de plaisir, il me dit :« T’aime mon jus salope ??? j’vais te prendre ta chatte de chienne maintenant ! »J’en crois pas mes oreilles. Il vient de se lâcher dans ma bouche et il peut encore me baiser ? Mes réflexion sur son endurance coupent court quand Adnan me fourre à son tour la bouche. Je n’ai même pas eu le temps d’avaler le sperme de son acolyte. Du trop plein de foutre me coule sur les seins. Son pote me soulève le cul comme un fétu de paille et m’embroche la chatte et commence à me bourrer sauvagement. Je suis comme une poupée de chiffon à leurs merci. Tout en me baisant, il me titille le clito de son pouce. Je ne peux que gémir de plaisir. Adnon lui dit :« T’as vu comme elle aime ça cette pute ? »« Oui elle gueule comme une truie kurtköy escort et elle mouille pas possible sur ma queue ! »Je prends un plaisir incroyable de me laisser insulter et humiliée par ces deux type. J’ai eu envie folle d’être prise en double par ces deux gaillards. Qu’ils m’élargissent bien les trous.Mes mains se crispent sur les épaules d’Adnan qui me fourre loin sa verge dans ma gorge à m’en étouffer. Comme c’est bon. Cxomme s’il avait deviné mes pensées, il se retire de ma bouche et pose son énorme gland sur ma rosette. C’est moi qui lui lance :« Oui Adnan défonce-moi le cul ! »D’une poussée puissante il force ma rondelle et en criant au supplice, j’ accepte en moi toute la puissance de ce mâle africain déchaîné.Sentant que je participais à leur fantasme les deux noirs se mettent à me limer en cadence. Toute tourneboulée, complètement désorientée, je ne peu résister longtemps au plaisir qui irradie mon ventre. J’explose dans un orgasme enivrant. Mon corps entier se tend alors qu’ils me baisent à fond. Je suis malgré tout un peu honteuse que ces brutes puisse me faire jouir. Soudainement, ils se retirent et dans un grognement de plaisir, les deux black se libèrent sur mon visage et mes seins.Ils me laissent gisant au sol anéantie et heureuse. Sans un mot, ils se rhabillent et se congratulent en se tchequant les mains. Tout c’est passé si vite. J’ai encore du mal à réaliser ce qui vient de se passer. Je regarde comme dans un rêve ces hommes qui viennent de m’abuser sortir de chez moi comme ils étaient venus. Je reste un instant prostrée par terre. Couverte de sperme odorant,mon cul me faisait mal, et j’ai encore le goût acide du foutre du black dans la bouche.Je suis un peu perdue et voudrais qu’Alain ou Christian soient là pour me cajoler. Mais je suis contente d’avoir joui dans cette situation scabreuse. Les jambes en coton, je me traîne presque jusqu’à la douche où je reste sous l’eau de longue minutes.

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir