Ténérife

TénérifeJe m’appelle Sylvie et j’ai un copain. On est allés à Ténérife car il voulait du temps pour changer d’air. J’ai regardé sur le net, les voyages et ma sœur Valérie est venue avec un ami Lionel. Ce dernier, nous connait bien puisque nous sommes toutes deux hôtesses de l’air à Marignane. Il nous sert de chauffeur. Je pense aussi que ma sœur Val se tape Lionel parfois. Car à nos escales, elle aime parler de cul, de sexe et en connait trop pour ne pas dire qu’il y a anguille sous roche.Enfin le grand jour est arrivé, nous sommes allés prendre l’avion, Val, Lionel et moi nous avons discuté, tandis que mon mec ne cessait pas d’appeler et de recevoir des appels. Quand je lui demandais qui c’est, il me disait :’’ c’est Maman ou la famille’’ Bref un séjour pour se retrouver commence mal, dans l’avion, mon mec était insupportable. Arrivée à l’aéroport, il ne m’a pas adressé la parole (là tu réfléchis :’’merde qu’est-ce que j’ai fait de travers’’, enfin. Devant son comportement je suis allée m’asseoir avec ma sœur et Lionel. On était au fond du bus, Val a embrassé Lionel et a sorti sa queue pour le sucer. J’ai rougi mais j’ai quand même maté la grosse bite (un peu épaisse de mon homme) que ma sœur suçait tranquillement sans se faire repérer par le chauffeur. Pour la 1ère fois, depuis longtemps je mouillais comme une salope et je voulais moi aussi toucher ce gros dard. Lionel m’a regardé et je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je l’ai embrassé (j’ai la tête sur les épaules mais là j’avais envie), ma sœur n’a pas eu le temps de finir, le chauffeur arrivait à notre hôtel. On a eu chacun sa chambre (nous au 202) et Lionel et Val ( au 501).On a pris du temps pour nous rafraichir et généralement quand j’arrive dans un nouvel endroit, j’ai envie de baiser. Je me fous à poil et hop on baise. Là, nue devant lui, il me dit j’ai mal à la tête et il va faire un tour. Je me retrouve comme une conne à poil. Je m’habille, je sors de la chambre et je décide d’aller voir ma sœur pour qu’on aille se promener. Je frappe sur la porte et Val vient m’ouvrir nue, Lionel est en short débardeur sur la terrasse qui donne sur la mer. Je lui dis que je repasserais, elle me dit :’’ non attends je suis fatiguée et tu peux aller avec Lionel pour quelques courses à Lidl qu’on a vu quand on est passé dedans’’, je lui ai répondu :’’d’accord’’Lionel et moi on est sortis de l’hôtel et ce dernier m’a dit :’’on va découvrir un peu l’endroit avant de faire les courses’’. Sur le chemin, je lui demandais de me pardonner pour le baiser, il m’a répondu :’’c’était tuzla escort délicieux et en plus tu es sexy’’. Encore une fois j’ai rougi. Après un petit moment, on est arrivé face à quelques rochers dans l’eau. L’eau était transparente. Il m’a dit : ‘on met les pieds dans l’eau’’, j’ai répondu :’’oui’’. Il y avait beaucoup de galets, et la petite crique passait juste sous le chemin volcanique. Nous avons enlevé nos chaussures, j’avais peur de me casser la figure, il m’a pris dans ses bras et m’a déposé sur un rocher et m’a aidé à descendre, l’eau était un peu froide mais ça fait plaisir de se mouiller les pieds. En sortant j’ai glissé et il m’a retenu par le bras, je suis tombée sur lui. Tout est allé vite. J’avalais ma salive, il m’a regardé et m’a embrassé. C’est devenu dingue, il a enlevé son tee shirt, j’ai caressais son torse, j’ai enlevé le mien, fait glisser mon soutien-gorge, j’ai soulevé ma jupe, il a mis un doigt à mon sexe, j’ai descendu le short et le caleçon vite, et j’ai sorti sa grosse bite (je l’ai bien senti en mains), et je l’ai dirigé vers ma chatte. On s’embrassait, seins contre sein et j’aimais ses coups de queue en moi (hummmmmmm), il a embrassé mes seins, mordillé les tétons (quelle sensation). On a ralenti le tempo pour mieux apprécier, je sentais ses mains sur mes fesses, sa bite grossissait encore plus en moi. Des va et vient de folie, il m’a mis la main devant la bouche car on entendait les badauds qui s’extasiaient sur le paysage alors qu’en dessous d’eux, c’était la débauche. Je voulais qu’il me défonce l’anus mais des voix venaient vers nous. On a rangé l’attirail et on s’est habillés à la vitesse de l’éclair. On est resté là à s’embrasser malgré que 3 femmes et 2 mecs allaient un peu plus loin. Je lui ai dit :’’j’ai trop envie de sentir ta bite en moi et dans mon cul, mes seins ont besoin, j’ai envie de faire milles choses avec toi’’, il m’a répondu ‘’moi aussi, j’ai très envie de toi’’. On est resté 15 mn l’un face à l’autre en s’embrassant et en nous caressant tendrement. Putain j’avais trop envie mais les autres personnes étaient trop près pour envisager une longue baise. J’ai quand même poussé mon string délicatement pour mettre sa bite en moi avec des petits mouvements de bassins pour ne pas se faire dépister par les autres cons. Les autres cons sont repassés, on a fait un grand sourire, sa bite en moi au chaud. Dès qu’ils sont partis, hop je me suis appuyée face à la falaise et il m’a pénétré par la rondelle (une pure merveille). J’avais un petit cul serré escort tuzla et là il a été bien dilaté, il m’a caressé le corps, les fesses, écraser mes seins qui n’attendaient que ça, il s’est penché pour me donner sa langue (hummmmmmmmmmmmmmm), après quelques coups il a éjaculé dans mon fion. Quel plaisir pour moi. Il s’enlevé de moi , j’ai sucé le reste de sperme chaud et on s’est embrassés passionnément. On s’est habillés pour aller faire les courses, et il a pris un kleenex et m’a délicatement essuyé le trou et m’a remis mon string en place tout en passant la langue sur ce dernier. J’étais encore plus excitée mais il fallait faire avec. Nous sommes allés au supermarché tout en tenant par la main et quelques baisers ici et là. J’avais oublié la réalité.Au retour des courses, on est allés chez Val qui nous a dit d’un air moqueur :’’dis donc ça fait beaucoup de temps pour des courses’’, j’ai répondu :’’euh, beaucoup de monde’’, elle m’a répondu :’’ non petite pute, tu as baisé c’est ça la vérité’’. J’ai dit :’’tu déconnes’’, elle m’a coincé contre le mur, a glissé sa main sur ma jupe, l’a fait glisser et enlevé mon string. J’étais un peu mal à l’aise, en regardant mon string, elle m’a dit :’’ mouillée à mort la salope de sœur’’, j’ai repris le dessus et j’ai avoué :’’oui j’ai baisé et j’avais trop envie’’ et je lui ai rajouté :’’Toi la petite salope, un peu de respect envers ton ainée, et fout toi sur le lit et écarte bien ton minou, je vais t’en donner de moi et petite pute’’. Je suis mise à poil, j’ai vu Lionel, il m’a embrassé avec fougue, je suis venue vers Val et je me suis mise à lui lécher sa chatte, tandis que j’étais en levrette pour la suite. Lionel m’a tiré par les cheveux, quelques claques sur mon cul et moi je suçais la chatte de ma sœur tout en lui pinçant les seins avec mes ongles. Elle Me caressait le visage, je l’ai embrassé tout en enfonçant 2 doigts dans son minou pour aller plus loin et faire jouir la salope. Je sentais les coups de queue dans ma chatte et Lionel a craché dans mon anus et y a fourré un doigt (quel délice). Puis on s’est mis toutes les deux en 69, j’ai caressé ses jambes et son sexe et elle, elle léchait mon abricot ainsi que la bite de Lionel, ce dernier sortit sa bite de mon minou et l’entra dans la bouche de Val, qui parut s’étrangler avec l’énorme bite. Puis je décidai que la Salope devait avoir la bite dans sa grotte, j’ai fait signe à Lionel de la prendre en levrette tandis que je pressais mes seins debout face à Lionel. On s’embrassait tous les deux tandis tuzla escort bayan que la salope en prenait son grade. Pendant qu’il m’embrassait, il me doigta et je lui donnais mes doigts à sucer en les trempant dans ma mouille. Je poussais mes cheveux blonds afin de caresser de ma langue son pénis et en léchant par-dessus le petit trou qui allait recevoir la dynamite. J’ai craché sur le fion de ma sœur, pour que le gros engin puisse bien entré. Il est entré dans délicatesse et je suis venue donner à ma sœur des friandises, mes seins durs. Je sentais sa douce langue et ses dents pincer mes tétons. Je l’ai un peu relevé pour que nous puissions nous embrasser et en lui chuchotant à l’oreille :’’ma petite salope de sœur chérie est une vraie pute maintenant’’. Puis à force de va et vient, Lionel a éjaculé dans le petit fion élargi. Val s’est retourné pour avaler le reste de sperme (tiens une geste coquin de famille). Lionel m’a dit : ‘’je veux te faire plaisir’’, il s’est mis sur le dos, je l’ai embrassé et j’ai mis mon sexe face à sa bouche et il m’a fait un cunni de fou, je mouillais toujours plus, et il avalait et me suçait, Val lui léchait la bite qui recommençait à grossir. Elle lui léchait les testicules, un à un et ainsi que le cul de Lionel. Moi j’étais aux anges, je sentais mon corps sursauté par des mini orgasmes et Lionel suçait, avalait ma mouille importante. Ses mains caressait et écrasait mes seins, il mit son pouce dans mon anus qui déclencha une réaction excessive d’excitation comme je n’avais jamais connue. Nos mains se touchèrent, s’enlacèrent, je caressais son visage. Je penchais mon corps en arrière pour qu’il puisse bien me lécher. Et je sentais monter petit à petit une jouissance hors norme. J’étais en chaleur, je transpirai bcp, mes seins durs comme la pierre et mon entre jambe en feu, je suçais ses doigts comme une cannibale, je voulais tout lui donner au-delà de la folie et enfin j’explosais avec des jets de mouilles incroyables sans un orgasme intense. J’ai essuyé ma mouille de son visage et nous nous sommes embrassés d’un long et intense baiser. Lionel a repris ses esprits et a recommencé le même schéma avec Val qui a explosé tout comme moi tandis qu’à mon tour j’ai chéri son membre puissant. Nous nous sommes allongés moi du côté gauche et Val du côté droit et on s’est longtemps caressés. Et enfin, le rêves de tous les mecs, se faire sucer la bite dans 2 meufs. Ça a été le meilleur dénouement. Enfin quand j’ai retrouvé mon grognon de mec, rien n’avait changé, lors du repas commun, Val et moi, nous faisions des trucs salaces avec la bouffe pour Lionel que mon homme n’a pas remarqué le pauvre con. Mon escapade sexuelle et torride qui s’est reproduit plusieurs fois pendant mon séjour dans divers lieux, la plage, une randonnée etc…

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir