Une voisine pas si réservée…

Une voisine pas si réservée…Cette femme, je l’avais déjà croisé dans mon immeuble.Elle devait avoir aux alentour de 60 ans, les cheveux blond et sec, raide jusqu’au épaule, le visage un peu ridé. Elle était petite et fine, avec une allure strict qui ne lui donnait pas une image très agréable. Cela dit, chaque fois que j’étais dans l’ascenseur au même moment qu’elle, elle me regardait, me disait bonjour en me lançant un très léger sourire, les lèvres toujours pincées.Elle habitait juste en dessous de moi et j’aurais volontiers visité son appartement si j’en avais eu l’occasion.Je ne pensais pas que l’occasion allait se présenter ce jour là!Comme à son habitude, elle me dit bonjour, un léger sourire au lèvre, appuya sur le numéro de son étage, puis j’appuyais sur le miens. Mais alors que l’ascenseur commençait à monter, elle me demanda si je pouvais vérifier son installation TV qui ne marchait plus depuis ce matin.J’ai vite compris que je ne pouvais pas manquer cette occasion, et répondit donc par l’affirmative. En arrivant dans son appartement, je fut surpris du coté très lumineux qu’il dégageait, très sobre, pas très grand mais bien agencé, avec dans l’air une odeur de cigarette assez désagréable. Je m’approchais pour allumer la tv qui resta éteinte. Après avoir rapidement vérifié que chaque cable était en place, je remarquais vite que la multiprise n’était pas en marche. Une fois le bouton allumé, la tv s’alluma comme par magie, et je compris qu’elle s’était servit de ça comme prétexte.Cependant, elle continuait de afyon escort prétendre qu’elle ne savait plus du tout où chercher avant que je n’arrive, qu’elle était très reconnaissante. Puis elle me dit qu’elle ne savait pas comment faire pour me remercier en se passant la main dans les cheveux pour les passer derrière son oreille, mais ils retombèrent immédiatement. Je lui répondit qu’elle n’avait aucunement besoin de me remercier pour ça, et me permis de passer à mon tour ma main pour remettre ses cheveux en place.C’est alors qu’elle me fixa dans les yeux, un sourire un peu plus suggestif que d’habitude fixé sur son visage.A cet instant je passais à l’action !La main toujours dans ses cheveux, je me baissais un peu, approchant mon visage, pour coller ma bouche à la sienne et directement déposer ma langue contre la sienne. En tout honnêteté, elle n’avait pas très bonne haleine, et sa langue était assez sèche. Cela dit j’avais tant fantasmer en la voyant dans l’ascenseur, et son âge avancé me faisait déjà bander.Elle entoura ses bras autour de moi et me fit reculer jusqu’à son canapé, dans lequel je me laissa tombé, assis dessus. Tout en m’embrassant, ses mains déboutonnèrent mon jean. Woh! Les choses allaient vite avec elle! Elle le baissa, et souleva mon boxer pour laisser échapper ma bite, déjà raide. Elle entoura ses doigts dessus, puis en approcha rapidement sa bouche. Je n’eu même pas le temps de réaliser qu’elle était déjà entrain de me sucer profondément, sa langue passant délicatement le long de ma queue, ses escort afyon lèvres l’entourant, montant et descendant dessus Chaque fois qu’elle inspirait, je sentais l’intérieur de ses joues qui se collait sur ma bite, et mon gland attiré vers le fond de sa bouche. C’était terriblement excitant. ses mains se baladaient sur mon torse, sous mon t shirt, n’ayant même pas pris le temps de me déshabiller. En ouvrant les yeux pour l’admirer entrain de me sucer, je remarquait que l’on était face à la porte fenêtre de son balcon, les gens en face pouvant nous surprendre à tout moment. J’étais gêné… Et à la fois terriblement excité.Les choses allaient de toute façon trop vite pour que j’ai le temps d’être plus gêné. Elle retira sa tête d’un coup, sortit une capote d’un petit meuble à coté du canapé, me l’enfila, puis s’allongea sur le tapis au centre de son appartement, souleva sa jupe pour écarter les cuisses, et prononça ces mots que je ne peux pas oublier: “maintenant détruit moi”.Passé la surprise d’entendre des mots aussi cru de quelqu’un que je connaissais qu’a peine, je me releva pour venir m’installer sur elle.Elle entoura ses cuisses autour de ma taille. j’approchais ma main de mon penis pour venir l’enfourner dans sa chatte. Je sentis qu’elle était trempée et ça rentra directement. Un petit soupir de satisfaction s’échappa de sa bouche; j’étais au fond d’elle, et elle adorait ça. Je ressortit un peu en soulevant mon bassin, puis me réinséra doucement. Elle me dit d’y aller franchement, qu’elle aimait que ce soit afyon escort bayan brutal. Alors je commençais à prendre un rythme plus rapide, et je la sentis s’agiter à son tour, sous moi, pour tout le deux s’offrir l’un à l’autre.Mes coups se faisaient de plus en plus fort, j’appréciais de plus en plus ce coté brutal qu’on donnait à l’acte. J’entendis un grognement s’échapper de ma propre bouche, sans m’en rendre compte, puis je sentis ses dents se resserrer autour de mon coup. elle me mordait violemment pendant que mes coups de rein s’abattaient sur elle. Elle en profita pour déposer ses mains sur mes fesses et planter ses ongles dedans, cette v******e m’excitait et mes vas et viens se faisait de plus en plus rapide.Puis sa bouche relâcha mon coup, non sans y laisser sa marque, puis elle commença à faire du bruit, de plus en plus de bruit, et hurla de plaisir alors qu’un orgasme la prenait. Elle se retira et me dit de me mettre débout.Après m’être exécuté, elle se mis à genoux devant moi, retira la capote et la jeta. Elle pris ma bite à deux mains, puis la branla très rapidement devant son visage. Je ne tenais plus, et je sentis tous mes membres se contracter. Vacillant, et faisant tout pour garder l’équilibre, je vis une quantité impressionnante de sperme se déposer sur sa joue, puis arriver sur son front, ses lèvres, puis dans ses cheveux. Elle était recouverte de ma semence, et sa langue vint récolter tout ce qui était autour des lèvres.Et à nouveau, les choses allèrent très vite. Elle se dirigea vers la porte d’entrée, encore recouverte de sperme. A peine avais-je reboutonner mon jean qu’elle ouvrit la porte et me fis signe de partir.Je suis alors monté chez moi prendre une douche, la queue encore à moitié raide de ce souvenir si excitant.

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir